La manufacture Delmotte de Tournai

Qualifié d’organier dans son acte de mariage en 1816, Pierre Fidèle Delmotte (1792-1867) s’occupe à la fois d’horlogerie et de facture d’orgues…

Facteurs à part entière, ses quatre fils assurent la relève, et s’associent de la sorte :

Constantin (1821-1898) et Louis (1825-1863) à Warcoing de 1848 à 1852 ; Constantin et Théophile (1833-1909) à Saint-Léger de 1856 à 1864 ; Constantin, Edouard (1830-1899) et Théophile à Saint-Léger de 1864 à 1872 ; Edouard et Théophile à Tournai de 1873 à 1899.Après l’installation de ses deux frères à Tournai, Constantin Delmotte poursuit seul ses activités à Saint-Léger, conservant l’atelier paternel (1873-1898). Après la mort de son père, Théophile, qui a perdu ses deux frères à un an d’intervalle, se retrouve seul à la tête de l’entreprise familiale. Son fils Maurice l’y rejoint en 1903, avant d’en prendre la direction (1909). En 1911, celui-ci négocie l’achat des outils des facteurs Neuville, de Rexpoëde, et ouvre une succursale à Baisieux, mais celle-ci sera détruite durant la première guerre mondiale.

Au décès de Maurice Delmotte en 1961, son fils Georges, qui déjà le secondait, prend en mains les destinées de l’entreprise. Depuis sa disparition en 1992, l’entreprise est placée sous la direction technique de Guy Seghers.

La restauration de l’Orgue de Saint Hilaire

La restauration de l’orgue de l’église Saint-Hilaire a été conduite par Guy Seghers, gérant de la Manufacture d’orgue Delmotte.

restauration-01    restauration-02

L’ensemble de l’instrument a été avancé de quatre mètres sur la tribune, qui a été renforcée pour l’occasion par des poutrelles d’aciers, ce qui a libéré le fond de celle-ci où se trouvait encastrée et étouffée toute la tuyauterie du pédalier. De nouveaux sommiers ont été conçus pour les accueillir et les disposer à l’intérieur des deux buffets de part et d’autre…

restauration-03    restauration-04

La console a été remise en état avec tous ses éléments d’époque.

restauration-07    restauration-08

Toute la tuyauterie a été déposée et dépoussiérée. Certains tuyaux trop abîmés ont été refaits à neuf. Aucune modification des jeux n’est intervenue, mis à part le déplacement des sommiers et jeux du pédalier qui ont été placés de part et d’autre des deux buffets (Un coté Do et Do#).

Les peausseries ont été changées. Le remplacement de certains conduits de vent (postages), qui dataient de 1892 et souffraient d’écrasement a redonné une émission optimale du son, une attaque plus rapide.

restauration-05    restauration-06

En phase finale, l’orgue a reçu une égalisation des timbres sonores et un accord général de tous les tuyaux. Pour que l’orgue se stabilise, il faudra en moyenne lui laisser passer l’étape de quatre saisons.

A l’occasion de la poursuite de ce programme de travaux, la Manufacture Delmotte a entièrement restauré le buffet d’orgue et traité les boiseries internes et externes puis reverni l’ensemble.

Jean-François Vanneste

Sébastien Dorchy

Sébastien Dorchy

Guy Seghers

Denys Delporte

Jacques Vanlinthout

Stéphane Laurent