Le système de transmission et ses éléments

transmission01L’abrégé, nerf centralisateur de l’instrument est constitué d’une planche de forme trapézoïdale sur laquelle sont rangés des rouleaux pivotant sur des axes. Son utilité est de déplacer latéralement le mouvement que l’organiste opère en enfonçant une touche du clavier. Les sommiers étant beaucoup plus larges que les claviers, il faut donc réduire la dimension à celle des claviers.

transmission02

 

 

Les vergettes sont de fines tiges en bois partant des touches du clavier pour rejoindre l’abrégé qui conduit le mouvement jusqu’aux sommiers.

Les tirants de registre. Dans l’orgue d’Halluin, c’est par des barres en bois actionnant des axes (pilotes tournants) que l’organiste ouvre et ferme un registre de jeu.

Les pilotes dans l’orgue d’Halluin, la traction des registres se fait par l’intermédiaire de pilotes tournants. Cette mécanique permet le transfert latéral du mouvement entre les registres à la console et le registre coulissant du sommier.

Le sabre est une pièce qui est percée de trous assez larges laissant passer l’équerre de commande qui est insérée à sa base dans la fourche rejoignant le pilote tournant. Chaque tirant de registre est relié par une pièce mobile à son registre coulissant. Cette pièce fait un mouvement de balancier permettant d’ouvrir ou de fermer le registre coulissant.

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.