La soufflerie et le système d’acheminement de l’air

soufflerie01 La soufflerie est l’ensemble des matériaux qui aspire l’air et le refoule. Les Grandes Orgues d’Halluin possèdent une soufflerie dite moderne munie d’un ventilateur électrique.

L’ancien schéma pour l’instrument d’Halluin se présentait comme suit: le matériel, la soufflerie électrique, la boîte régulatrice, le soufflet (réservoir d’air) et les porte-vents qui se situaient tout au fond de la tribune juste sous la rosace.

soufflerie02A proximité du ventilateur se trouvait une boîte en bois que l’on appelle » boîte régulatrice « . C’est une boîte rectangulaire qui est traversée par une paroi évidée en plusieurs endroits et sur laquelle repose un rideau qui s’enroule ou se déroule par un système de poulies. L’air traverse cette paroi évidée selon la place laissée par le rideau. Plus l’organiste demande d’air à l’instrument, plus le rideau s’enroule. Ce système permet de réguler le vent de manière constante.

Ensuite l’air est acheminé dans une grande caisse appelée réservoir ou soufflet qui permet de réguler la pression d’air. Sur le haut de ce soufflet nous trouvons une partie plane nommée table. Sur cette table nous y trouvons des poids qui permettent d’assurer une pression constante. Ce soufflet ressemble à un soufflet de forgeron ou à un instrument à plis parallèles.

soufflerie03A l’extrémité du réservoir partent des porte-vents qui distribueront l’air nécessaire aux différents sommiers, pièces maîtresses d’un orgue.  L’orgue d’Halluin en possède quatre: le  Grand-Orgue, le Positif, le Récit et le Pédalier. Le Pédalier peut comporter plusieurs sommiers répartis de chaque côté de l’instrument. A Halluin il se trouve en arrière plan sur la droite au fond de la tribune.soufflerie04

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.